L'actu de l'auto école Montaigne

  • Il y a 13 heures par

    Ne rate pas tes rdv pour tes révisions de code avec moniteur...
  • Il y a 1 jour par

    Un esprit d’équipe avec une volonté et la réussite en finalité.. bravo 🍾 à notre élève pour l’obtention de son permis…
    Il y a 1 jour Gregory Gissinger
    Félicitations les filles bonne route faites attention
  • Il y a 2 jours par

    Votre formation sur une piste éclairée et privée....
  • Il y a 2 jours par

    A VOS PLANNINGS !!
  • Il y a 4 jours par

    Quand nos élèves participent au sapin 🌲 de Noël 🎄.. 😎
  • Il y a 4 jours par

    C’est du n’importe quoi 😶 le gâteau est toujours le même et si notre gouvernement n’embauche pas BEAUCOUP plus d’inspecteurs la situation sera toujours la même. Rdv permis ne solutionnera pas tout!!!
  • Il y a 1 semaine par

    No Limite....
  • Il y a 2 semaines par

    L'auto-école By Montaigne te rembourse ton inscription au code de la route si tu le rates....
  • Il y a 2 semaines par

    Disponible dans les agences auto-école By Montaigne pour faire plaisir à vos proches.
    LE NOUVEAU COFFRET CADEAU DE NOÊL
  • Il y a 2 semaines par

    Votre formation pour gagner 4 points sur votre permis , inscrivez-vous dans une de nos agences pour le 25 février 2023
  • Il y a 2 semaines par

    L'info par l'Auto-école By Montaigne
  • Il y a 2 semaines par

    Vos formations avec l'Auto-école By Montaigne. Profitez du permis à 1€ et du financement CPF
  • Il y a 2 semaines par

    LE SAVIEZ-VOUS ? EAD C'est Quoi et pour qui ?
    L'éthylotest anti-démarrage
    L’EAD peut être imposé aux conducteurs par le préfet de département comme alternative à la suspension du permis de conduire ou après avis de la commission médicale ainsi que par décision judiciaire à tous les stades de la procédure. Dans ce cadre, l’EAD est un dispositif de lutte contre l’alcoolémie au volant et sa récidive. L’éthylotest antidémarrage (EAD) suite à une infraction d’alcool au volant
    Mise en place de l’EAD sur décision du préfet comme alternative à la suspension
    À la suite de la publication du décret du 17 septembre 2018, le préfet a la possibilité, immédiatement après le contrôle d’un conducteur présentant une alcoolémie supérieure à 0,8 g/L (et inférieure à un taux d’alcoolémie qui serait jugé trop élevé), de l’obliger à ne conduire que des véhicules équipés d’un EAD et ce, pour une durée limitée. Depuis le 22 mai 2020, la durée maximale a été allongée à un an. Le tribunal, au moment où le contrevenant lui sera présenté, pourra décider de prolonger cette obligation, pour une durée pouvant aller jusqu’à cinq ans. Le tribunal pourra également choisir de moduler l’amende encourue jusqu’à un maximum de 4 500 euros. En l’attente d’un jugement, le recours à l’EAD sur décision du préfet constitue une alternative à la suspension de permis. En d’autres terme, l’EAD permet de maintenir la possibilité de conduire sous condition et contrôle pour la personne ayant été contrôlée en état d’alcoolémie au volant. Conformément aux décisions du CISR du 9 janvier 2018, ce dispositif est maintenant étendu à tout le territoire. L’EAD médico-administratif
    À la suite d’un retrait, d’une suspension, d’une annulation de permis pour alcoolémie au volant, ou d’une mesure d’EAD comme alternative à la suspension du permis, la commission médicale de la préfecture peut émettre comme avis au préfet la restitution du permis de conduire, sous condition pour le conducteur : d’installer à ses frais un EAD homologué dans le véhicule qu'il conduit ;
    d’effectuer un suivi médico-psychologique dans une consultation d’addictologie.
    Mise en place de l’EAD par décision judiciaire
    Les conducteurs contrôlés en état alcoolique ou en état d’ivresse, ainsi que ceux qui, en état alcoolique, sont responsables d’un homicide ou de blessures involontaires, peuvent être concernés par l’obligation de se soumettre à l’éthylotest anti-démarrage avant de prendre le volant. Plusieurs textes de lois sont venus fixer ou compléter le champ d’application judiciaire de ce dispositif qui peut désormais être ordonné par les magistrats à tous les stades de la procédure (composition pénale, peine complémentaire, alternative à l’emprisonnement, comme modalité d’un sursis assorti d’une mise à l’épreuve, d’une contrainte pénale ou d’un aménagement de peine ou encore à titre de mesure de sûreté). Le tribunal, au moment où le contrevenant lui sera présenté pourra décider de prolonger l’obligation de conduire avec un EAD si le préfet avait avant le jugement saisi cette possibilité pour une durée pouvant aller jusque 5 ans. Le tribunal pourra également tenir compte de l’installation de l’EAD pour déterminer le montant de l’amende (jusqu’à 4500 euros). Par ailleurs, la mesure 11 du CISR du 9 janvier 2018 qui, pour lutter contre la récidive en matière d'alcoolémie, rendra obligatoire la pose d’un EAD en cas de récidive d’une conduite en état alcoolique, sera prochainement mise en œuvre.
  • Il y a 2 semaines par

    Ce que dit le Code de la route Le port du casque correctement attaché est obligatoire pour tout conducteur ou passager d’un deux-roues motorisé (art. R431-1 du code de la route).
    Le casque doit être homologué.
    Le non-port du casque est sanctionné d’une amende de quatrième classe et du retrait de 3 points sur le permis de conduire.   Bien choisir et attacher son casque Si le port du casque est obligatoire, iI est essentiel de bien le choisir et l’attacher. Quel que soit le type de casque, 20% sont éjectés en cas d’accident grave. Deux raisons : une taille mal adaptée à l’usager et une jugulaire non attachée ou trop lâche. Tous les conseils pour le choix et l’utilisation de son casque :